La compagnie aérienne avait estimé à environ 26 millions d'euros le coût de la première journée de grève, en février 2018.
 

Ajoutant quatre jours de grève en avril, l'ensemble des syndicats d'Air France durcissent leur position. La réunion de ce jeudi 5 avril, entre la direction et les seuls syndicats de pilotes s'est soldée par un échec. Chaque jour de grève lui coûtant entre 20 et 26 millions d'euros, l'enlisement du conflit social fait craindre une facture finale salée.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire