En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Nestlé
 

Le géant de l'agroalimentaire accuse les supermarchés de "bafouer" les engagements pris lors des États généraux de l'alimentation en multipliant les baisses de prix.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • om30180
    om30180     

    La grande distribution devrait être plus prudente. Il y a quelques années GM (automobile) avait engager un politique d'achat imposant des baisses de prix des fournisseurs, Opel en Europe connu ensuite des difficultés.
    Avec les circuits courts en Agriculture Bio, et le retours de petits commerçants, du fait des limitations de vitesses et autres ralentisseurs intempestifs sur les routes, nous n'irons plus dans les grandes surfaces mais dans nos futurs commerce indépendant de proximité, pour 20 à 30 de nos achats. (Boulangeries, Primeurs, Caves à Vins, Fromagers...)
    La tendance s'amorce...
    Nestlé et les autres peut être inciteront ils la créations de semi-grossiste de la distribution, pour contrer les grandes surfaces... ou alors l'internet nous livrera nos produits d’hygiène, d'entretien et la mercerie....

    A voir.

Votre réponse
Postez un commentaire