Emirates
 

La compagnie émiratie est contrainte de laisser au parking une vingtaine de ses gros porteurs faute de personnel pour les piloter. En pleine pénurie mondiale de pilotes, ces derniers ses tournent vers les compagnies les plus généreuses.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire