Cette initiative russe est le signe d’une coupure technologique avec les Etats-Unis.
 

Depuis l'affaire Snowden, Vladimir Poutine cherche à réduire la présence technologique américaine en Russie. Après avoir créé un navigateur et un réseau social, la Russie prépare un OS mobile avec des anciens de Nokia.

Votre opinion

Postez un commentaire