Mis à jour le
Michel Platini estime que l'arbitrage vidéo coûtera 50 millions d'euros sur cinq ans à l'UEFA.
 

Sur RTL, le président de l'UEFA a justifié son opposition à l'arbitrage vidéo par son coût: 50 millions d'euros en cinq ans. Il est également revenu sur le fair-play financier, une mesure à laquelle il tient particulièrement.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire