En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Taïg Khris faisant la promotion de la marque de chaussures de sport Airwalk
 

Le champion de roller grec a été redressé par le fisc français à hauteur de 278.091 euros, somme perçue auprès d'annonceurs dont il faisait la publicité. Exilé fiscal à Monaco, Taïg Khris estimait ne pas avoir à déclarer ces revenus.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire