Le pari de Satya Nadella dans le cloud s'avère payant.
 

Le groupe américain a vu son bénéfice net annuel s’envoler de 38%, notamment grâce aux services en ligne.

Votre opinion

Postez un commentaire