Le Conseil d'État estime que la hausse des tarifs réglementés est insuffisante.
 

L'institution a annulé mercredi un arrêté qui limitait à 2,5% l'augmentation des tarifs de l'électricité survenue en 2014. Le gouvernement devra donc appliquer une hausse rétroactive des factures payées par les ménages français.

Votre opinion

Postez un commentaire