Même si leur employeur n'exerce aucune pression, c'est le salarié lui-même qui a du mal à faire la distinction et qui a des scrupules à appuyer sur le bouton" off" de son smartphone.
 

A partir du 1er janvier, les entreprises de plus de 50 salariés doivent ouvrir des négociations sur le droit à la déconnexion. Du jamais vu ailleurs dans le monde. Du coup, les entreprises manquent de recul pour trouver les solutions conformes aux intérêts des salariés et de leurs managers.

Votre opinion

Postez un commentaire