Fleur Pellerin, Olivier Schrameck et François Hollande au CSA le 2 octobre
 

Le projet de nommer le président du CSA, Olivier Schrameck, à la tête de l'Arcep bute sur une impossibilité juridique.

Votre opinion

Postez un commentaire