L'an dernier, seuls 110.000 voyageurs se sont déplacés en autocar en France.
 

Le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron va présenter, mercredi, en conseil des ministres, son projet de loi pour l'activité. L'une des mesures est l'assouplissement du transport en autocar.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • AgentK3
    AgentK3     

    Ces bons à rien de politicards ont réussi à rendre le moyen de transport le plus populaire, le train, presque aussi cher que l'avion low-cost... Maintenant ils nous proposent l'autocar et demain la marche à pieds...

  • kline
    kline     

    "Il n'est possible, par exemple, de transporter des passagers sur une longue distance que s'ils effectuent un trajet international." ????
    non mais on marche sur la tete en france !!!!
    une loi votée pour assurer la prédominence de la sncf je suppose ?

  • 109600
    109600     

    A quand les vélos-taxis, les voitures à gazogène, les tickets de rationnement, les ersatz, les topinambours et les tickets de rationnement? Tu les aimes bien tes "Sans dents" François!

Votre réponse
Postez un commentaire