La lutte anti-corruption en Chine pénalise fortement l'industrie horlogère suisse.
 

Richemont a annoncé ce lundi que ses résultats devraient chuter de 45% au prochain semestre de son exercice décalé. Un symptôme de plus de la crise qui chahute l'industrie horlogère suisse.

Votre opinion

Postez un commentaire