Ricoh bureautique
 

Le groupe japonais de bureautique veut procéder au licenciement de 15% de ses effectifs en France, principalement dans les services techniques et administratifs. 

Votre opinion

Postez un commentaire