Tadashi Yanai, le fondateur de la marque de vêtements japonaise, vise un chiffre d'affaires de 30.000 milliards de yens en 2030.
 

Tadashi Yanai, le fondateur de la marque de vêtements japonaise, assure pouvoir atteindre un objectif invraisemblable : un chiffre d’affaires de 222 milliards d’euros en 2030.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Monsieur
    Monsieur     

    Les patrons japonais possèdent, pour beaucoup, une logique qui découle du XXe siècle ; leurs gouvernances sont complètement déconnectées des mœurs actuelles, leurs organisations top-down font fuir les talents d'aujourd'hui. Il suffit de faire un tour sur Glassdoor pour comprendre d'où vient le problème.

    Frank Maclow
    Frank Maclow      (réponse à Monsieur)

    c'est vrai. contrairement à ce que l'on pense. Les Japonais sont très réfractaires au changement. Cela tient à une population très âgée couplé à une mentalité insulaire et isolationniste.

Votre réponse
Postez un commentaire