Travis Kalanick a cédé sous la pression de ses chauffeurs et des internautes.
 

Travis Kalanick a quitté ce jeudi un forum stratégique de dirigeants d'entreprises chargé de conseiller le président américain, dont la politique controversée sur l'immigration commençait à peser sur l'activité d'Uber.

Votre opinion

Postez un commentaire