Le bonus de Jes Staley devrait fondre considérablement.
 

Le directeur général de la banque britannique avait cherché à identifier un lanceur d'alerte au sein de son groupe. Le conseil d'administration lui a maintenu sa confiance mais a réduit significativement son bonus et décidé de renforcer les procédures de contrôle.

Votre opinion

Postez un commentaire