Sur une ligne d'assemblage de l'usine d'AvtoVAZ à Togliatti, en 2009.
 

Nicolas Maure aura pour mission de calmer les esprits au sein du constructeur russe -détenu à 50,01% par Renault-Nissan-, après un vaste plan de restructuration mené par son prédécesseur.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire