Le nouveau patron impose des sacrifices à ses salariés comme à ses actionnaires
 

En renonçant à 510.232 euros de part variable, Gilles Pélisson ne touchera plus que 1,3 million d'euros brut au titre de 2016.

Votre opinion

Postez un commentaire