Augustin de Romanet, PDG d'Aéroports de Paris (ADP), est favorable à la création d'une nouvelle taxe sur les billets d'avion à Charles de Gaulle.
 

Invité de BFM Business jeudi 15 septembre, Augustin de Romanet a expliqué pourquoi ce nouveau prélèvement était nécessaire. Le PDG d'ADP a aussi précisé qu'il n'était pas question de faire payer les passagers qui ne font que transiter par Paris.

Votre opinion

Postez un commentaire