Le PDG de Subaru renonce à son salaire pour s'excuser d'un scandale de véhicules non conformes

Subaru
 

Subaru a dû rappeler le mois dernier 395.000 véhicules au Japon. Les inspections finales avaient été effectuées par du personnel non certifié.

Votre opinion

Postez un commentaire