× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Mis à jour le
Arnaud Lagardère est de plus en plus contesté
 

L’héritier du groupe Lagardère serait prêt à lâcher les prérogatives que lui confère le statut de commandite pour éviter une déroute à l’assemblée générale dans deux semaines. Cette option semble la seule solution pour s’assurer du soutien de son deuxième actionnaire, le Qatar, et de sa banque, le Crédit Agricole. Arnaud Lagardère pourrait en contrepartie redevenir le premier actionnaire de son groupe.

Reporter

Votre opinion

Postez un commentaire