Mis à jour le
Alimenté par une pile à combustible dans laquelle l'hydrogène est transformé en énergie électrique, le train Coradia iLint émet uniquement de la vapeur d’eau et de l'eau condensée.
 

Développé par Alstom, le premier train à hydrogène circule à une vitesse maximale de 140 km/h et avec une autonomie de 1000 km sur une ligne régionale du nord de l'Allemagne. Il remplace, sur des lignes non-électrifiées, des motrices diesel rejetant des émissions polluantes.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire