Alibaba, dirigé par Jack Ma, a finalement renoncé à racheter l'américain Moneygram.
 

Les deux groupes ont annoncé mardi qu'ils renonçaient à leur rapprochement, après le refus des autorités américaines.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire