L'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) n'est pas du tout convaincue par le dispositif sur la lettre recommandée électronique prévu dans le projet de loi numérique d'Axelle Lemaire.
 

L'Arcep réitère ses réserves sur la lettre recommandée électronique prévue par le projet de loi numérique d'Axelle Lemaire. L'Autorité aura à réguler ce nouveau service.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire