Le régulateur américain considère Internet comme l'eau ou l'électricité

Le président de la FCC se prononce clairement en faveur d'un Internet "ouvert" et "neutre" traitant tous les flux circulant sur son infrastructure, sur un pied d'égalité.
 

Le gendarme américain des télécoms propose de traiter l'accès à Internet fixe ou mobile comme un service de base. Cette neutralité empêcherait les pratiques des opérateurs américains qui filtrent ou bloquent le trafic.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire