× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
La loi Grandguillaume qui passera en novembre au Sénat mettra fin à la possibilité des taxis de travailler comme VTC. Les taxis sont contents, Uber s'insurge contre la fin de cette "concurrence".
 

Début 2016, le Conseil constitutionnel a permis aux taxis de travailler avec les plateformes de VTC. Pour les VTC, c’est un élément fondamental de la libre-concurrence. Pour les taxis, une attaque de leur modèle. La tension est vive entre les deux parties.

journaliste

Votre opinion

Postez un commentaire