Le revêtement de la tour Grenfell, qui s'est embrasée comme une torche le 14 juin, est soupçonné d'être responsables de la virulence de l'incendie.
 

Arconic, le fabricant américain du revêtement incriminé dans l'incendie de la tour Grenfell à Londres, où ont péri 79 personnes, a annoncé qu'il cessait de vendre cet article pour les immeubles en hauteur.

Votre opinion

Postez un commentaire