En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le chocolat pourrait venir à manquer dans les prochaines années.
 

Le réchauffement climatique pourrait, à moyen terme, avoir de graves conséquences sur la production de cacao, alertent les professionnels du secteur.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • frouze74
    frouze74     

    ou comment trouver une justification à une augmentation des prix ..... plus avancée que prévu ! c'est ça nous on gobe !

  • Lorrain54
    Lorrain54     

    À quand la pénurie de bons à rien qui nous gouverne et que cela dure longtemps mais là le
    risque et faible la place est trop bonne

  • SuperPlus
    SuperPlus     

    Cela va permettre d’augmenter les prix pour les fêtes… c’est tout comme la pénurie de beurre… A propos du beurre, où passent les millions de litres de lait récoltés quotidiennement?

  • euh la
    euh la     

    Les libéraux nous expliquaient qu'il n y avait rien de plus efficace que le marché . Tellement efficace qu'il y a pénurie de beurre aujourd'hui, de blé hier, de chocolat demain . La financiarisation du l'économie permet de créer des pénuries artificielles pour faire flamber les prix sur les marchés mondiaux . Merci qui ?

  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    [... les cultures de cacao grandissent à vue d'œil. Avec pour conséquence une déforestation massive, elle-même accélérant le réchauffement climatique.]
    C'est fou le nombre d'industries, productions et activités qui génèrent ce même genre de cercle vicieux.

  • ♥ de France
    ♥ de France     

    Attendons-nous à une hausse des prix magistral, lors des fêtes de fins d'années ! Les bûches au "beurre" les chocolats, le rackette par la peur est en marche sous couvert du réchauffement et autre pseudo baisse de production.

Votre réponse
Postez un commentaire