Le PDG d'EDF, Jean-Bernard Levy, et Emmanuel Macron.
 

Le gouvernement a demandé à EDF de réfléchir à l'évolution de son périmètre. Edouard Philippe n'exclut pas que l'Etat monte au capital. En réalité, l'électricien a déjà un plan dans ses cartons. Il prévoit une nationalisation du nucléaire et une privatisation des énergies renouvelables.

Matthieu PECHBERTY

Reporter

Votre opinion

Postez un commentaire