× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Mis à jour le
Le Premier ministre libanais démissionnaire Saad Hariri, est reçu ce samedi 18 novembre à Paris par Emmanuel Macron.
 

Le Premier ministre libanais démissionnaire Saad Hariri, reçu ce samedi à Paris à l'Élysée risque d'être confronté aux 240 ex-employés français de Saudi Oger, son groupe de BTP en faillite, qui réclament à l'homme d'affaires près de 15 millions d'euros d'arriérés de salaire. Il devrait aussi 5 millions aux organismes sociaux français.

Votre opinion

Postez un commentaire