Mis à jour le
Les journalistes ont jusqu'à 14 semaines de congés par an...
 

Vacances abondantes, primes en tous genres, avantages en nature, placards inutiles... A en croire la Cour des comptes, les conditions de travail sont "très favorables" dans les radios publiques.

Votre opinion

Postez un commentaire

26 opinions
  • frenchto
    frenchto     

    oui c'est invraisemblable mais pourtant vrai. Il est stupéfiant et inadmissible que des gens comme ça ait complètement abimé cette radio qui a été un fleuron Français. Comme beaucoup, je suis désabusé par toutes ces grèves à répétition et j'ai cessé d'écouter, je suis passé définitivement sur une radio privée

  • frenchto
    frenchto     

    oui c'est invraisemblable mais pourtant vrai. Il est stupéfiant et inadmissible que des gens comme ça ait complètement abimé cette radio qui a été un fleuron Français. Comme beaucoup, je suis désabusé par toutes ces grèves à répétition et j'ai cessé d'écouter, je suis passé définitivement sur une radio privée

  • jean némar
    jean némar     

    C'est n'importe quoi!
    Pour parler des orchestres, savez vous qu'une répétition demande souvent des heures de préparation et d'entraînement physique et technique quotidien?
    Un musicien professionnel, par exemple doit, après ses vacances, reprendre le travail quotidien au moins 10 jours avant de réintégrer son poste à l'orchestre pour retrouver le niveau d'excellence qui lui est exigé quotidiennement et ne pas risquer des pathologies très frequentes de type tendinite ou dystonie de fonction.
    La cour des comptes est dans son rôle, elle s' appuie sur des chiffres, mais vous qui rédigez ces articles, un minimum d'investigation serait la moindre des choses...

    DADOURUN
    DADOURUN      (réponse à jean némar)

    pipeau !!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Elminster
    Elminster      (réponse à jean némar)

    Merci j'ai bien ri.
    Faut de suite réclamer une retraite à 50 ans et un compte pénibilité accrue...

  • smicard_qui_se_la_laisse_pas_raconter
    smicard_qui_se_la_laisse_pas_raconter     

    C'est a mourir de rire... ce qui est scandaleux ce n 'est pas les conditions favorables de travail des employés de radio france, mais les conditions défavorables de vie, de travail, existence des smicards en france, les revenus lamentables réservés aux RSAistes, les délocalisations sauvages pour exploiter les faiblesses du droit du travail à l 'étranger, et à plus grosse échelle le non droit du travail qui règne partout dans le monde pour le bonheur des 1% qui possèdent les 50% du capital mondial, ce qui est scandaleux c'est qu'on essaye de nous faire croire que ce qui est scandaleux c'est les conditions de vie des salariés de radio France.

    Elminster
    Elminster      (réponse à smicard_qui_se_la_laisse_pas_raconter)

    "les revenus lamentables réservés aux RSAistes"
    Dommage le RSA ce n'est pas un revenu mais une aide sociale, si tu veux un revenu vas bosser...

  • Réal75
    Réal75     

    Bonjour,
    Je suis écœurée par les commentaires et cet article...
    Je travaille à Radio France. Mes horaires d'astreintes sont du lundi au dimanche 24h/24h en fonction des productions. Je suis aux 39h sous un titre de "faux cadre" puisque je ne cotise pas à la caisse de retraite des cadres et que je ne perçois pas un salaire de cadre. En compensation, comme le prévoit la LOI, j'ai droit aux RTT. Et je gagne 2300 euros nets, ce qui est loin d'être mirobolant.
    Quand je vois la manière dont le journaliste de cet article se contente de "revomir" le texte écrit par la Cour des comptes sans essayer un instant de réfléchir aux enjeux, notamment politiques, qui sont devant nous, je trouve cela triste à pleurer. Un journaliste a le droit de réfléchir, je dirai même plus, c'est un devoir !
    Quant aux commentaires haineux que j'ai pu lire en réaction à cet article, je suis encore plus effarée devant si peu de réflexion...
    Il est bien dommage que le journaliste n'ait pas mentionné aussi l'explosion de 60% des cadres dirigeants de ces dernières années. Ou qu'il n'ait pas fait un simple calcul pour voir qu'il y a environ 180 cadres de direction (pas les cadres encadrants, hein, je dis bien "de direction") pour 4600 salariés soit un prorata de 1 cadre de direction pour 24,55 salariés. Cherchez l'erreur... (et un cadre de direction, ça coûte cher en salaires et avantages!)
    C'est vraiment dommage de ne présenter qu'un morceau de la vérité pour tirer à boulets de canons sur les salariés de Radio France. Et vraiment dommage que ceux qui laissent des commentaires haineux tombent dans le panneau sans chercher à voir plus loin et comprendre.
    Tiens c'est drôle, personne ne s'est ému dans les commentaires des 105 000 euros du bureau du PDG (sans compter les 90 000 euros pour engager un conseiller personnel mais payé par RF, sans compter les 125 000 euros dépensés par M. Gallet pour refaire ses 2 bureaux quand il était PDG de l'INA, et enfin les presque 1 000 000 d'euros qu'il a fait payer par l'INA pour engager des sociétés de conseil et de coaching...).
    Mais j'imagine que c'est plus simple de ne pas réfléchir et de nous cracher dessus...
    PS : Merci à NUAGE60 pour sa bouffée d'air frais

    hlimmo
    hlimmo      (réponse à Réal75)

    Pensez que vous n'existez grassement que par la grâce de fonds privés que vous dépensez sans compter. Alors svp mettez là en sourdine, arrêtez de geindre sur votre sort bien douillet et pensez à ceux qui sont vraiment dans la difficulté

    Google-107494462178426129302
    Google-107494462178426129302      (réponse à Réal75)

    Pourquoi s'en prendre aux commentaires ou à l'article qui pour une fois si rare semble décrire une certaine part de vérité ?
    Vous devriez plutôt vous en prendre à ces fameux cadres dirigeants et tous ces abus dénoncés si souvent, ce serait plus dans la logique.
    D'ailleurs dans votre cas personnel, 2300 Eur net par mois pour 39h, c'est loin d'être catastrophique par rapport aux français moyens, cette "précarité" toute relative est donc une exception dans une marre de privilèges exorbitants et abus en tout genre, payés à grand frais par le contribuable, c'est vraiment dommage pour vous et ce d'autant que "cette clique" à RF est de moins en moins appréciée par les français insultés tous les jours à l'antenne dans un automatisme quasi pavlovien.
    La neutralité journalistique ne fait plus partie du crédo des rédactions de RF depuis bcp trop longtemps.
    Mais je ne me fais pas de soucis pour vous, car on sait comment ça fonctionne, on est tellement habitué, vous allez être (vous et les autres "précaires" à +2000 net / mois) mis sous le feu des projecteurs pour défendre les privilèges de vos patrons et autres divas à la Pascale Clark moyennant maigre augmentation (c'est le minimum que je vous souhaite) et petite poussées d'affection (mais temporaires) de vos "bourreaux".
    En attendant, puissent les antennes de RD rester muettes pdt encore très longtemps, cela nous fera bcp de bien.
    On aimerait que ça dure et que vos collègues du PAF et de la presse en fasse autant.

    joma
    joma      (réponse à Réal75)

    En attendant vous ne contestez pas l'article sur ce qu'il révèle... donc que faut-il en conclure ? si vous voulez vos 2300e net par mois je les prends volontiers, moi je saurai largement vivre avec...

  • NUAGE60
    NUAGE60     

    Attention à ne pas mettre tout le monde dans le même panier !! Certains services ne sont pas aussi bien lotis ! et n'ont pas tous ces avantages dont vous parlez !!
    Vous fêtes une généralité de ces avantages pour tous les employés de la Maison de la Radio ! Il n'y a pas que des journalistes qui y travaillent !!!

    DADOURUN
    DADOURUN      (réponse à NUAGE60)

    dans ce pays faudrait arrêter de "couvrir" les déviances des véreux et profiteurs .... un peu de délation ne fera de mal qu' aux profiteurs !!! d' ailleurs ça ne s' appelle pas de la délation, mais de l' honnêteté civique !!!

  • beaudolo
    beaudolo     

    oups;;;;

  • adour64
    adour64     

    Et ces journalistes donnent des leçons à tout le monde. Certains ne se contentent pas de sévir sur France Inter, ils campent également quotidiennement sur les chaînes TV pour corriger et recadrer ceux qui osent critiquer Hollande ou le gouvernement
    .Combien d'employés pour si peu d'audience, et ne pourrait on pas comparer avec les radios candidates, le ratio Dépenses/Auditeurs !!!!

  • pierrot14
    pierrot14     

    Comme EDF ou SNCF !!!!

  • Ω
    Ω      

    C'est un peu comme les parlementaires ... employés du sénat ... de l'AN .... etc ... ;-)

Lire la suite des opinions (26)

Votre réponse
Postez un commentaire