Selon l’assureur Beazley, un dossier médical aurait 16 fois plus de valeur que les informations associés à une carte bancaire.
 

De nombreux établissements de soins américains sont victimes de vol et de perte de données de santé à caractère personnel. En France, impossible de faire un état des lieux. Mais les lois européennes devraient offrir plus de transparence aux citoyens.

Votre opinion

Postez un commentaire