En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Les deux énergéticiens assurent ne pas vouloir faire le ménage dans les effectifs.
 

Eon prévoit jusqu'à 5000 suppressions d'emplois étalées sur plusieurs années et qui seront réalisées sur la base de départs volontaires et accompagnés par le groupe. RWE, a estimé de son côté qu'il n'y aura pas ou très peu de réduction de personnel.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire