Les ambitions de Google, d’Amazon et Facebook qui veulent effectuer des livraisons de colis par drones ne font pas parties de cette législation.
 

Le gouvernement américain a décidé d'encadrer le survol des villes et des campagnes par ces objets volants sans pilotes. Mais pour l’instant, pas question d'autoriser les drones de livraison dont rêvent les géants de l'internet.

Votre opinion

Postez un commentaire