× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Isabelle Falque-Pierrotin explique que la surveillance de masse enfreint la morale mais surtout le droit.
 

Le rapport d’activité 2014 de la CNIL met en lumière l’intérêt de plus en plus fort des Français pour leurs données personnelles. Sur les 5.825 plaintes reçues, près de 40% concernent l’e-reputation.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire