Doux
 

De nouvelles propositions de reprise du groupe finistérien, qui emploie quelque 1200 salariés, ont été formulées auprès du tribunal de commerce de Rennes. 

Votre opinion

Postez un commentaire