Lafarge avait racheté la cimenterie syrienne en 2007 (photo d'illustration)
 

Plusieurs collaborateurs d'une cimenterie syrienne du groupe tricolore auraient passé des accords avec Daesh pour s'assurer que les voies de transport du site soient dégagées, révèle Le Monde.

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • roger99
    roger99     

    Comme disent les historiens, le passé nous apprend que les grandes sociétés ont toujours cimentés leurs relations avec toutes les parties!!!

Votre réponse
Postez un commentaire