L'accord prévoirait le retrait de la plainte déposée par la famille Bettencourt contre Stéphane Courbit
 

Stéphane Courbit négocie le rachat des 20% détenus dans sa société par Liliane Bettencourt pour près de 150 millions d'euros, ainsi que le retrait de la plainte déposée contre lui. Les discussions devraient aboutir -ou échouer- dans les heures à venir.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
Votre réponse
Postez un commentaire