tavernost pelisson.jpg
 

L'alliance des trois poids lourds de l'audiovisuel français devrait être autorisée par les gendarmes de la concurrence car elle porte sur un service payant, marché dont ils sont quasi-absents aujourd'hui. 

Votre opinion

Postez un commentaire