Le PDG de Scor souhaite l'éviction du patron de son premier actionnaire, Covéa.
 

La Banque de France et l’Autorité des Marchés encouragent les deux assureurs à mettre fin à leur guerre judiciaire et à trouver un accord pour pacifier leurs relations. Scor souhaite le départ du patron de Covéa.

Reporter

Votre opinion

Postez un commentaire