Un centre de données d'Orange
 

En trois ans, les deux projets rivaux de cloud français ont englouti 150 millions d'investissements, et cumulé 108 millions d'euros de pertes, pour un chiffre d'affaires microscopique.

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • ploup
    ploup     

    Cela va aller en s'arrangeant grâce au #PJLRenseignement, les entreprises utilisant les clouds français seront certaines que leurs donnés seront sauvegardées par les services secrets. Ainsi, plus besoin d'intégrer les sauvegardes au budget, il suffira de demander la copie du CNCT !

Votre réponse
Postez un commentaire