Doux-
 

Les syndicats du volailler Doux ont fait part de leur inquiétude quant à l'avenir du groupe ce vendredi, alors que leur principal actionnaire leur a fait savoir qu'il ne soutiendrait pas "éternellement" le groupe en difficulté.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire