Une Ferrari 330 GTO, exposée au salon Rétromobile à Paris (France) en 2012.
 

Devant le succès des voitures anciennes, les constructeurs ont ouvert des départements dédiés à l'entretien de ces modèles. À la clé, un peu d’image et, surtout, un vrai business.

Votre opinion

Postez un commentaire