Cette cession s'inscrit dans le cadre du plan de privatisation orchestré par le gouvernement britannique pour réduire sa dette.
 

L'exécutif britannique a annoncé, ce mercredi 4 mars, avoir conclu un accord pour céder l'ensemble de sa participation dans la compagnie ferroviaire. Le montant de l'opération: environ 1 milliard d'euros.

Votre opinion

Postez un commentaire