Louis Schweitzer : "Le problème de Renault n’est pas lié au coût du travail"

Mis à jour le
Louis Schweitzer considère que les constructeurs rencontrent un problème de surcapacités en France, pas de coût du travail.
 

Le président de France Initiative, et président d’honneur de Renault, était dans Le Grand Journal, sur BFM Business, le lundi 11 mars. Il y a dit le bien qu’il pensait de l’accord social chez le constructeur.

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Sauf que si le cout du travail était moins élevé, que les caisses étaient moins chères, on pourrait les écouler à l'étranger. En Allemagne ils font du haut de gamme. C'est normal de payer cher pour de l'Allemand. Pas pour du Français. Or la part des bénéfices étrangers de Renault a doublé depuis les années 90. Passe la main papi. Comme tous les "experts français", t'es bon que quand l'économie tourne toute seule ...

  • Aramis
    Aramis     

    Le problème de Renault c'est Carlos Ghosn

Votre réponse
Postez un commentaire