× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Mis à jour le
Jean-Marie Messier et sa compagne avant une audience, le 21 janvier 2011.
 

Au terme d'un mois de procès de l'ancien patron de Vivendi, le procureur a requis150.000 euros d'amende et 20 mois de prison avec sursis pour 'abus de biens sociaux' et 'diffusion d'informations fausses ou trompeuses'.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • sclp
    sclp     

    Vous appelez ça des peines lourdes ??? ha bon. Ridicule par rapport aux montants perçus et aux conséquences des mensonges pour les salariés. Prison avec sursis : autant dire aucune peine d'emprisonnement c'est pareil !

Votre réponse
Postez un commentaire