Lufthansa
 

Pour faciliter l'acceptation par les autorités de la concurrence de son rachat partiel d'Air Berlin, la compagnie Lufthansa annonce ce mercredi qu'elle renonce au rachat de sa filiale autrichienne Niki.

Votre opinion

Postez un commentaire