Mis à jour le
Bernard Arnault s'est gardé de fixer des objectifs trop ambitieux pour LVMH en 2014.
 

Le propriétaire de Céline, Berluti, et Bulgari a publié, le 30 janvier, des ventes record pour 2013. Mais sa division phare, la mode et maroquinerie, marque le pas, alors que Louis Vuitton continue de se transformer.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire