Mis à jour le
LVMH paie en Bourse le relatif ralentissement des ventes de Louis Vuitton.
 

Le géant français du luxe voit sa valeur boursière chuter, ce mercredi 16 octobre, à la Bourse de Paris. Ses résultats du troisième trimestre montrent un hoquet dans la croissance de Louis Vuitton, la vache à lait du groupe.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire