« Ma French Bank » : la Banque postale se lance dans la néobanque

ma french bank
 

« Le marché est loin d'être saturé, il reste de la place pour un nouvel acteur » assure le groupe qui précise que ce service sera payant.

Votre opinion

Postez un commentaire